Skip to content

A Rodez, pour une réunion publique avec Yves Censi (2 novembre 2015)

Pierre Lellouche en éclaireur des affaires étrangères

Pierre Lellouche (à droite, avec Yves Censi) : « La France a commis une erreur fondamentale dès le début en pensant que Bachar el-Assad allait tomber. Nous avons perdu beaucoup de temps à cause de ça. » /R.G.
 

Comment démontrer au public que les événements qui surviennent à des milliers de kilomètres de chez lui ont des répercussions sur son environnement proche ? Voilà ce à quoi s’est attelé Pierre Lellouche, délégué général Les Républicains aux relations internationales, hier soir, à Lioujas, au cours d’une soirée dont le thème principal était la Syrie. «Je me suis rendu compte que partout en France, même dans les endroits les plus reculés, lorsque l’on évoque les problèmes internationaux, les gens sont à l’écoute, a souligné l’ancien secrétaire d’État chargé des Affaires européennes (2009-2010), qui se livre à ce type d’exercice une fois par mois dans la première circonscription de Paris, dont il est député. Ils sentent que nous sommes à un moment grave de notre histoire et que de nombreuses menaces pèsent.»

«Pierre fait de la politique au-delà des positions partisanes, a expliqué Yves Censi, député aveyronnais, à l’origine de sa venue. Le sujet de la Syrie est très grave et de nombreuses informations floues ou incomplètes circulent. Le but de cette conférence est de remédier à cela et, globalement, de parler librement de ce thème.»

Hier soir, l’heure était à la pédagogie mais aussi à la démonstration que la crise syrienne touche la France de façon bien plus directe qu’il n’y paraît.

«Notre pays est en guerre et, pour la première fois depuis le conflit en Algérie, nous voyons des Français combattre d’autres Français, a mis en avant Pierre Lellouche. Certains participent à cette lutte au nom de la révolution djihadiste. Toutes ces tensions s’expriment sur notre sol, avec ce que j’appelle une guerre civile déplacée. Cela suscite beaucoup de craintes en moi et je pense qu’il faut dénoncer certaines choses, sans faire d’amalgames. Il est également nécessaire d’arrêter de jongler entre le dossier interne, qui concerne l’accueil des migrants, y compris en Aveyron, le terrorisme et le vivre ensemble à la française, et son pendant externe, qui consiste à trouver la façon dont on peut combattre le mal à la racine, là-bas.»

R.G.

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2015/11/03/2209533-pierre-lellouche-en-eclaireur-des-affaires-etrangeres.html#2JDMizcYlAjeAfx5.99

 

J’étais l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV (2 novembre 2015)

 

Retrouvez photos, tweets, sur http://rmc.bfmtv.com/emission/pierre-lellouche-face-a-jean-jacques-bourdin-les-tweets-de-l-interview-926890.html

Pierre Lellouche, député Les Républicains (LR) et délégué aux affaires internationales au sein du parti d’opposition, était lundi matin l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et sur RMC

Invité lundi matin sur BFMTV et RMC, Pierre Lellouche estime que « les Européens ne sont pas sérieux » avec la question des réfugiés, jugeant que « l’Europe n’est pas une terre d’asile »: « Si la règle générale c’est que l’Europe est une terre d’asile pour tous les conflits autour de nous, on n’a pas fini ».

« D’où vient que les pays se vident et vont en Europe quand il y a une guerre? (…) Au nom de quoi l’Europe serait-elle une terre de destination pour tous les conflits autour de nous? Ca s’arrête où la règle de l’accueil? Ce sont des dizaines et des centaines de millions de personnes qui vont arriver », veut prédire Pierre Lellouche. « L’Europe n’est pas ouverte, c’est une folie. Il faut fermer les frontières extérieures de l’Union », plaide Pierre Lellouche. « On a un système qui s’appelle Frontex, on devrait avoir des gardes-frontières, des bateaux, c’est prévu, mais les moyens ne sont pas là ».

« L’Europe n’est pas une terre d’accueil » Lire…

Mouvement de contestation des éleveurs : réaction à la politique gouvernementale (Le Figaro, 22 juillet 2015)

Logotype du Figaro

 

 

 

 

 

Réception d’une délégation de Peshmergas (Assemblée nationale, 2 avril 2015)

Pierre Lellouche reçoit une délégation de Pershmergas (Assemblée nationale – 2 avril 2015)

 

A l’Assemblée nationale, jeudi 2 avril 2015, Pierre LELLOUCHE, Député et Président du Groupe d’études parlementaire sur la Région du Kurdistan irakien (Groupe créé à son initiative en 2013),  a reçu une délégation de Peshmergas conduite par Mustafa Sayid QADIR (Ministre de la Défense des combattants kurdes).

La délégation se composait de :

-          M. Gilles HERTZOG, revue « Règle du jeu », ayant sollicité le rendez-vous

-          M. Mustafa Sayid QADIR, Ministre de la Défense des combattants kurdes

-          M. Sirwan Sabir Mustafa BARZANI, Commandant de secteur

-          Général majeur Aziz Waysi IZZADIN, Commandant de force de Zeravani

-          Général de brigade Omar Ismail HAJJAR, Responsable de la coordination et des relations Internationales, Ministère de peshmergas

-          Général de brigade Mohammed Sidi BAKHTYAR, commandant de brigade secteur 13

-          Général de brigade Ibrahim Saber SALAR

-          M. Ali DOLAMARI, expert de relation internationale auprès de  département de relation internationale du Gouvernement Régional du Kurdistan –Irak

-          M.Hoshmand OTHMAN, Conseiller en communication auprès du Gouvernement Régional du Kurdistan

-          M. Kawah SHAWALY

-          Mme Silva HASSAN

-          M. Mirkhas TAHER

Cette rencontre a été l’occasion de faire un état des lieux de la situation en Irak et au Kurdistan irakien, qui sont directement confrontés aux attaques des djihadistes de l’Etat islamique, ainsi que d’échanger sur l’aide et le soutien de la France.

19 fév 2015 / A l'Assemblée, Photos

Plus de 300 personnes au Colloque sur la région du Kurdistan irakien qui s’est tenu à l’Assemblée nationale ce jeudi 19 février 2015

Deuxième table ronde de la matinée

COLLOQUE SUR LE KURDISTAN IRAKIEN

Organisé par le Groupe d’Etudes de l’Assemblée nationale sur la Région du Kurdistan Irakien

___________________

« De la troisième guerre d’Irak à la nouvelle question kurde »

 

PROGRAMME

8h15 : Accueil des participants

8h45-8h55 : M. Pierre LELLOUCHE, Président du Groupe d’Etudes de l’Assemblée nationale sur la Région du Kurdistan Irakien, Député et ancien ministre

Mot de bienvenue et présentation du séminaire

8h55 : Mot de Mme Zrar ASSAD, Représentante à Paris du Gouvernement régional du Kurdistan d’Irak

9h00 – 10h00 :

Table ronde : La question kurde : un siècle d’histoire, de Versailles à Mossoul et Kobané

Présidence : Mme. Joyce BLAU, Professeur émérite

Intervenants : Lire…

Petit-déjeuner des associations sportives de la 1ère circonscription avec David Douillet

Petit-déjeuner des associations sportives de la 1ère circonscription avec David Douillet ce matin, lors duquel nous avons parlé des politiques sportives. Un grand merci à toutes les associations présentes pour leurs idées et leur énergie à promouvoir le sport !