Skip to content

Questions au Gouvernement sur les accords de libre-échange

J’ai posé deux questions au gouvernement, représenté par le Ministre André Vallini (dont la compétence sur le sujet est limitée puisqu’en charge de la coopération et de la francophonie…) sur le traité transatlantique (TAFTA, TTIP) dont le 13ème round de négociations entre l’Union européenne et les Etats-Unis a débuté lundi dernier :

Monsieur le Ministre,

Lire…

Mon intervention lors du débat sur l’évaluation du soutien public aux exportations

Débat sur l’évaluation du soutien public aux exportations

 

Monsieur le Ministre, Mes Chers collègues,

J’ai le redoutable honneur d’avoir été à votre poste, Monsieur le Ministre, au cours des années 2011-2012, juste avant les élections présidentielles, années au cours desquelles le déficit commercial de la France a hélas battu tous les records, s’établissant à 67,2 milliards en 2012.

J’avais aggravé mon cas, si j’ose dire, puisque nonobstant la campagne électorale, j’avais non seulement rendu publics ces chiffres sans chercher le moins du monde à les masquer ou à les atténuer – par exemple en insistant sur la facture pétrolière pourtant élevée, autour de 50 milliards d’euros à l’époque. Mais j’avais même insisté sur le différentiel que je trouvais extraordinairement dangereux, pour la cohérence du leadership franco-allemand en Europe, en insistant sur le fait qu’à ce déficit français de -67 milliards, correspondait la même année un excédent allemand à plus de 160 milliards. Un tel décrochage dans les parts de marché de la France me paraissait être le révélateur de dysfonctionnements graves dans l’appareil productif français, devant amener à nous interroger tous ensemble, droite et gauche confondus, sur le devenir de l’ensemble du pacte économique et social de notre pays.

Lire…

Commémoration arménienne

Nicolas SARKOZY, Président de la République, avec Pierre LELLOUCHE, Secrétaire d’Etat, et Alexis GOVCIYAN, Président de l’UGAB à la cérémonie de commémoration du 97ème anniversaire du génocide arménien dont la cérémonie s’est déroulée dans le 8e devant la statue de Komitas.

Déplacement dans l’Oise

Visite de deux belles PME à Tricot (Oise). Ici avec la PDG de Sotep, leader français dans la fabrication de tuyaux d’arrosage et Olivier Dassault, Député de la 1ère circonscription de l’Oise. Spécialisé dans la production de tube en petite et moyenne quantité, en acier inoxydable et en alliage de nickel, cette PME s’est développée en proposant à ses clients des produits sur mesure de grande qualité. Vendredi 13 avril 2012

Pierre Lellouche: « L’industrie est l’avenir de la France »

Pierre Lellouche a reçu Brice Alzon pour une interview exclusive diffusée sur  »Paroles d’entrepreneurs », blog du Figaro.fr. Répondant à des questions concernant le développement des PME à l’internartional, il explique pourquoi l’industrie joue un rôle essentiel dans le redressement de la France.

Pierre Lellouche fixe le cadre de la réforme des conseillers du commerce extérieur de la France

Institution unique au monde, les conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) sont au nombre de 4300 et sont présents dans 140 pays. Nommés par l’Etat, ces chefs d’entreprises ou responsables export apportent bénévolement leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics en matière d’export et aider les PME à se développer à l’international. Ils représentent donc un potentiel important à l’heure où notre balance commerciale doit être redressée. Toutefois, suite à l’insatisfaction exprimée par un certain nombre de ses membres à l’égard du fonctionnement d’une institution créée en 1898 et aux tensions observées au sein de ses organes de gouvernance, le Secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, Pierre LELLOUCHE, avait lancé une vaste réforme dans le cadre de son plan export présenté en février 2011.

Cette réforme s’appuie sur les  recommandations formulées dans le rapport que le Ministre avait demandé au Conseil économique, social et environnemental et qui ont fait l’objet d’une large consultation des instances du CNCCEF. Elle vise principalement à recentrer les missions des CCEF actifs en France sur l’objectif prioritaire d’augmentation du nombre de PME françaises à l’export et à redéfinir la gouvernance de l’association. Ce sont les résultats de cette réforme qui viennent d’être adressés par Pierre LELLOUCHE au Président du Comité national des conseillers du commerce extérieur de la France (CNCCEF), selon les grandes lignes suivantes : Lire…