Skip to content

Fermeture des voies sur berges : il est urgent d’arrêter la mascarade

Ce jeudi 25 janvier, j’ai été reçu avec plusieurs de mes collègues Les Républicains du Conseil de Paris, dont mon ami et suppléant, le maire du 1er, Jean-François Legaret, par le Préfet de Police de Paris, Michel Cadot, afin de faire le point sur la situation engendrée par la fermeture des voies sur berges de la rive droite, fermeture effective par arrêté municipal depuis le 18 octobre dernier.

Ce n’est malheureusement ni la première, ni la dernière fois que je suis amené, en tant que conseiller de Paris, mais également en tant que député de la 1ère circonscription de Paris comprenant les 1er, 2e, 8e et 9e arrondissements – dont les habitants sont directement impactés par les reports de circulation et les nuisances diverses (bruit, pollution, temps de transports…) liée à cette mesure – à interpeller le Préfet de Police sur cette décision arbitraire, qui n’a fait que rendre plus insupportable encore le quotidien de Parisiens et de nombreux Franciliens amenés à venir sur Paris, notamment pour y travailler.

Aujourd’hui, la situation est la suivante : Lire…

Mon voeu pour l’installation d’une crèche de Noël sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris rejeté avec une grande brutalité par la Majorité de Mme Hidalgo

En réponse aux propos de la Majorité Socialo-Ecolo-Communiste

Paris, le 15 décembre 2016

Madame, Monsieur,

Lors du dernier Conseil de Paris qui s’est tenu en ce début de semaine, j’ai souhaité soumettre à délibération un vœu (dont vous trouverez ci-joint copie), proposant l’installation temporaire d’une crèche de Noël sur le parvis de l’Hôtel de Ville, afin de renouer avec une tradition qui connut, au temps de Jacques Chirac, un grand succès, attirant chaque année plusieurs centaines de milliers de personnes.

Voici ce qu’en disait d’ailleurs récemment le philosophe Paul Thibaud, ancien directeur de la revue Esprit, dans un entretien accordé à L’Express et publié dans son numéro du 7 décembre dernier.

« L’installation de crèches dans les mairies me paraît une indiscrétion grossière, mais c’est avoir une conception fausse de la laïcité que de vouloir éliminer les signes chrétiens, en particulier les crèches, de l’espace public. Du temps de Chirac, il y a eu une crèche devant l’hôtel de ville de Paris. Noël, la lumière qui revient, la naissance (« Un enfant nous est né ! »), c’est la fête la plus partageable qui soit, même si la naissance célébrée n’est pas la même pour tous. Une certaine intransigeance laïque est non seulement offensante pour les chrétiens, mais dangereuse, parce qu’elle incite les musulmans à faire société à part. La laïcité historique, partage de la chose publique sous l’autorité de la loi, est originairement catho-républicaine, il faut chercher à l’élargir, non à la durcir et à vider l’espace public de tout ce qui n’est pas commercial. »

Ma proposition cadrait parfaitement avec les décisions récentes du Conseil d’Etat par lesquelles ont été précisées les conditions de légalité de l’installation temporaire, dans un emplacement public, de crèches de Noël par des personnes publiques. Décisions par lesquelles, le Conseil d’Etat se montre favorable à l’installation de telles crèches, eu égard à la pluralité de significations qu’elles revêtent, et lorsqu’elles présentent un caractère culturel, artistique ou festif.

C’est hélas cette « intransigeance laïque » qui s’est exprimée ce mercredi Lire…

Lancement de la pétition « Paris Mérite Mieux »


Pour les Parisiens comme moi, qui adorent leur ville, qui en sont fiers et ce depuis l’enfance, la politique menée actuellement par la municipalité Hidalgo devient de plus en plus insupportable.

Elle s’ingénie chaque jour à rendre la vie de plus en plus difficile aux Parisiens déjà souvent stressés et malheureux de constater ce qu’il advient de leur ville, dont le déclassement s’accélère chaque jour un peu plus parmi les grandes Capitales du monde.

Sous le joug de Mme Hidalgo, jamais Paris n’a été aussi abîmée, jamais Paris n’a été aussi sale, jamais Paris n’a été aussi peu sûre, jamais Paris n’a été aussi clochardisée, notamment par l’installation de centaines de migrants et de mendiants provenant d’Europe de l’Est, face auxquels la Ville semble complètement impuissante, voire indifférente. Les arrêtés anti-mendicité, que j’avais mis en place sous le quinquennat précédent, ont été supprimés après l’alternance de 2012.

Et voici qu’à cette situation déplorable, Anne Hidalgo a souverainement ajouté la paralysie de notre Capitale en décidant, toute seule, sans consultation réelle, de fermer les voies sur berges rive droite et de nous condamner à l’asphyxie.

Elle l’a fait :

Au mépris des Lire…

Voeu pour le retour de la crèche de Noël sur le Parvis de l’Hôtel de Ville à Paris

Paris irait mieux si on laissait les gens travailler, gagner deux fois plus le dimanche, c’est tout ce que l’on vous demande.

Intervention au Conseil de Paris

9 novembre 2016

 

M. Pierre LELLOUCHE - Merci beaucoup, Madame la Maire.

Je voulais commencer cette brève présentation par un vieux proverbe français, adressé à Mme HIDALGO, qui Lire…

Pour soutenir l’industrie touristique dans notre Capitale : régler la question du S-I-R (Saleté, Insécurité et Roms)

Intervention au Conseil de Paris

7 novembre 2016

 

M. Pierre LELLOUCHE - Merci beaucoup, Madame la Maire. Je vais faire très court.

Je voudrais dire à M. FÉRAUD, ainsi qu’à vous, Madame, que faire un point critique malheureusement sur la réalité de la situation à Paris n’est pas faire preuve de manque de patriotisme. Cela n’est pas être un mauvais défenseur de la capitale. Je crois que nous sommes tous attachés au rayonnement de notre ville mais il y a des jugements différents sur les causes de l’effondrement du chiffre d’affaires qui peut atteindre 40 %. Je suis député de quatre arrondissements qui sont au cœur de l’industrie touristique à Paris et partout où l’on va, le constat est vraiment très inquiétant. Lire…